samedi 18 août 2012

Nosferas, d'Ulrike Schweikert


Résumé :

Rome, XIXème siècle. D’étranges silhouettes masquées de rouge hantent les rues, au service d’une secte résolue à éradiquer tous les êtres surnaturels. Des êtres comme Alisa, Franz Leopold, Ivy et Malcolm, jeunes aristocrates issus des quatre coins du monde, partageant le même secret : ce sont des vampires. Désormais, chaque seconde compte, et la chasse peut être fatale…


Albin Michel Wiz
495 pages ; 19.30€
Publié le 1er février 2012


Sincèrement, ce livre est à ma plus grande surprise à la limite du coup de cœur. J’avoue que je ne pensais vraiment pas adhérer à ce point, d’autant plus que l’histoire semblait lourde, voire harassante pour une lecture d’été, et compliquée. Au final, j’en ressors captivée ! Vraiment, ce livre est excellent. Truffé de bonnes choses. J’ai adoré.

L’histoire se déroule au XIXème siècle. Suite à une décision commune, les chefs des clans vampires ont décidé de réunir tous leurs héritiers pour leur apprendre, en quelques mois, à perfectionner leurs pouvoirs et à se développer de façon à perpétuer leur race. Chaque année,  ils suivront une formation qui leur sera dispensée dans un lieu différent, appartenant aux différents clans qui, malheureusement, ont du mal à s’entendre. Cette première année se déroule à Rome, chez les Nosferas. Mais d’étranges disparitions vont venir troubler l’ambiance, car qui dit vampires dit chasseurs de vampires…

Les premières pages ne m’avaient pas fait changer d’avis sur mon impression comme quoi ce serait une lecture assez lourde. Peut-être à cause de l’appréhension ou du fait que l’histoire paraisse un peu lente à se mettre en place, je ne sais pas. Mais une fois qu’on arrive chez les Nosferas, à Rome, mon intérêt s’est éveillé et ne s’est que rarement essoufflé. Le fait de réunir dans un même endroit les héritiers des différents clans, pleins de préjugés envers les autres, nous donne une belle leçon sur les idiots que nous sommes à nous laisser se faire aveugler par des idées reçues. Il y a une belle morale à la clé, et elle est très bien construite.

J’ai adoré le cadre de l’histoire, entre l’époque et les lieux où celle-ci se déroule, et je trouve que l’univers que l’auteur a créé, mélangeant réalité et fiction, est tout à fait passionnant. Certes, les descriptions sont nombreuses, mais loin de nous ennuyer, elles ne font que donner plus de relief à l’intrigue. J’ai été séduite par le décor, les références culturelles, artistiques, politiques, religieuses… bref, par tout ce que Ulrike Schweikert a choisi d’intégrer dans son bouquin. C’est au final une vraie mine d’or, comme lecture !

La narration est à la troisième personne, mais cet aspect n’enlève aucun charme à la plume de l’auteur. Au contraire, étant donné les éléments d’informations et les descriptions que contient l’histoire, c’est un choix plus que judicieux. Je ne me suis ennuyée à aucun moment et l’intrigue, bien que pas très originale dans le fond (vampires et chasseurs de vampires… on est en terrain connu) est bien ficelée et surtout, regorge de pas mal de surprises et d’éléments inédits (rien que sur les vampires eux-mêmes, étant donné que l’auteur, comme beaucoup d’autres, se les ai appropriés à sa façon). Le fait de suivre l’histoire du côté de différents personnages, y compris du côté des chasseurs et du Pape, apporte également un plus non négligeable au livre. Et les personnages eux-mêmes ne manquent pas de qualité. Très variés, ils peuvent être attachants, horripilants, difficiles à saisir, émouvants, touchants, marrants, détestables… et c’est cette richesse qui les rend si intéressants. Je me suis particulièrement prise d’affection pour Alisa, qui est une jeune fille captivante, avec sa soif de connaissances et ses nombreux intérêts ; et pour Franz Leopold, le plus énervant des personnages énervants… mais aussi un des plus attachants (j’ai toujours adoré les beaux gosses compliqués qui cachent bien leurs sentiments derrière une façade amère ^^). J’ai aussi adoré Hindrik, et d’autres encore (mais les citer serait trop long).

Je pense que vous l’avez bien compris, maintenant, mais j’ai vraiment adoré cet ouvrage. Je ne m’attendais pas du tout à être aussi captivée, mais c’est une belle surprise et j’espère vraiment que la suite ne tardera pas à arriver en France car il me tarde de retrouver tous ces personnages… pour une nouvelle année de formation, cette fois en Irlande :)

8 commentaires:

  1. je note , tu as adoré apparemment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui :) j'ai passé un très bon moment !

      Supprimer
  2. Il ne me tentait pas trop mais j'hésite à le rajouter à ma wish maintenant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement je te le conseille, vu comme j'ai aimé (alors qu'au début, j'étais plus curieuse qu'enthousiaste !) !

      Supprimer
  3. Je n'y avais même pas prêté attention à la librairie (peut-être la collection Wiz, je ne sais pas...) et maintenant je m'apprête à me ruer dessus!
    Merci pour ta critique, j'aime bien avoir des surprises de ce genre =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que ce genre de surprises, c'est le pied ^^ Personnellement j'adore la collection Wiz et ce livre ne m'a pas déçue :) J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

      Supprimer
  4. Ça a été aussi pour moi une agréable surprise. j'espère que la suite arrivera vite, j'ai hâte de l'avoir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant elle n'est pas programmée, je suis déçue :/ J'espère qu'ils choisiront de la sortir!!

      Supprimer