samedi 9 mars 2013

Double Jeu, de Judy Blundell


Résumé :

À Broadway, tout se paie. Quand Kit arrive à New York, elle a les yeux brillants et le coeur plein de rêves : Broadway sera bientôt à ses pieds. À elle, les feux de la rampe, les soirs de première, la célébrité. Mais la réalité a la peau dure, d'auditions ratées en rencontres louches, Kit finit par décrocher, un petit rôle dans une comédie musicale. La gloire attendra encore un peu. D'autant qu'un personnage de son passé, Nate Benedict, le père de son ex-fiancé, refait surface. L'homme semble tenir Broadway dans le creux de sa main. Et ce qu'il offre à la jeune fille ne peut se refuser... Le piège se referme doucement sur Kit.

Albin Michel Wiz
387 pages ; 16.50
Publié le 30 janvier 2013

Si certains connaissaient l’auteur grâce au roman Ce que j’ai vu et pourquoi j’ai menti, ce n’était pas mon cas, et j’ai commencé ce livre avec une curiosité croissante. Surtout que j’en avais entendu beaucoup de bien et que j’avais hâte de me replonger dans un roman de cette époque-là. Au final, je n’ai pas été déçue. J’avoue avoir été plutôt surprise par l’histoire, car je ne m’attendais pas à ce qu’elle aille dans ce sens. Mais c’était une surprise agréable. Et une lecture pleine d’émotions.

Quand j’ai commencé Double Jeu, j’avais dans la tête une intrigue à la Tout ce qui brille (cf le personnage de Letty). Mais j’ai été surprise de voir à quel point l’histoire s’en éloignait, et ce dès le départ. Ici, on n’assiste pas à la galère de Kit pour décrocher un rôle, ou à ses premiers pas en tant que new-yorkaise. On la découvre en plein spectacle alors que Nate Benedict, le père de son ex-fiancé, vient tout juste de refaire surface. Et cet évènement, qui pourrait paraître comme insignifiant, voire même extrêmement positif, va peu à peu bouleverser sa vie, et pas vraiment pour le meilleur. Car s’il lui offre tout ce qu’elle jamais désiré sur un plateau d’argent, ce n’est certainement pas par simple bonté. Et malgré sa promesse de lui laisser la paix, il va revenir vers elle, encore et encore, lui rappelant dès qu’elle ose ouvrir sa bouche à quel point elle lui est redevable. Comme l’indique la quatrième de couverture, le piège se referme peu à peu sur elle et on a beau sentir le complot à plein nez, on a le sentiment de ne rien pouvoir faire. C’est frustrant.

Cette histoire est peuplée de personnages tous aussi complexes les uns que les autres. Kit, d’abord, dont la personnalité a su me charmer dès le départ. Elle pourrait rappeler, par certains aspects, les petites ingénues qui, aveuglées par leurs espoirs de percer dans le métier, n’ont pas conscience des dangers réels de la scène… mais elle est bien plus que ça. C’est une jeune fille extrêmement persévérante qui a du talent, et qui le sait. C’est quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux et a une très grande confiance en ses capacités. Elle n’agit pas toujours comme il faut, cherchant avant tout la sécurité en fermant les yeux sur bon nombre de points, mais c’est quelqu’un qui a du cœur et ne mesure pas vraiment la portée de ce qui se passe.

J’ai également apprécié découvrir sa famille, que ce soit par ce qu’elle en dit au fil de l’histoire que par les nombreux chapitres « souvenirs » qui nous sont offerts ; ainsi que sa relation avec Billy, avec qui elle était fiancée. Ce garçon est d’ailleurs le personnage le plus intéressant de l’histoire, à mon avis, avec ses nombreuses facettes et son passé douloureux. Sa volonté de se détacher de son passé et de tous les mensonges qui ont constitué sa vie pour vivre la sienne m’a beaucoup touché.

Une époque maîtrisée, une intrigue pleine de suspens et de rebondissements, une écriture qui vient saupoudrer le tout d’une jolie dose d’émotions… il n’y a pas à dire, ce roman constitue un voyage aussi prenant qu’éprouvant dans le New-York des années 50. J’ai vraiment passé un très bon moment en compagnie de Kit et son entourage, à frémir d’anxiété à chaque apparition de Nate ou d’émotions à chaque discussion avec Billy, pour terminer le cœur brisé par cette terrible fin. Il m’a manqué un petit quelque chose pour en faire une lecture particulièrement excellente, mais ça reste un livre plein de surprises et d’émotions. Un livre qui nous plonge au cœur d’une époque difficile et nous montre qu’il ne faut pas toujours se fier aux apparences… surtout lorsque l’on a tendance à fermer les yeux sur les dures réalités de la vie.


6 commentaires:

  1. Je pense que je le lirai si j'en ai l'occasion, ton avis donne envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de l'apprendre :) Merci !!

      Supprimer
  2. Je crois, si ma mémoire est bonne ne jamais avoir lu de livre sur la période des années 50. Et je dois avouer que je suis assez curieuse ! L'histoire a l'air prenante et pleine de mystère. Je prends note ::)
    Merciii ::)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des années 50 spécialement moi non plus je crois, mais j'en ai lu quelques uns sur les années 20 / 30 et c'est plus ou moins le même genre d'ambiance. Enfin c'est pas tout à fait pareil, mais on y retrouve le même type d'atmosphère... ou d'histoires, en tout cas.
      C'était une histoire vraiment intéressante, surtout du côté des personnages et de leurs relations. Avec toute l'influence de l'époque !

      Supprimer
  3. Deux bons avis que je vois en quelques minutes sur ce livre! Il me tente!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout n'est qu'histoire de tentations, lol. Et tu sais que le meilleur moyen d'y résister c'est d'y céder :p

      Supprimer