mardi 7 mai 2013

Quantic Love, de Sonia Fernandez-Vidal


Résumé :

L'été de ses 18 ans, Laïla part travailler comme serveuse dans un centre de recherche scientifique à Genève. Autant dire qu'elle voit ça comme le-petit-boulot-le-moins-sexy-de-la-terre-et-de-l'univers-visible-et-invisible... Pas de doute, un tel endroit est peuplé de « grosses têtes » qui ne lèvent jamais le nez de leur thèse. Pourtant, à peine arrivée, elle se retrouve dans son élément : ce lieu est digne d'une « auberge espagnole », toute les nationalités se croisent et donc... » toutes les rencontres sont possibles, y compris LA rencontre ! L'amour n'est pas une science exacte, tout le monde le sait alors qui va aider Laïla a résoudre l'équation de son coeur ?

Hachette (Bloom)
282 pages ; 14.50€
Publié le 16 janvier 2013

Quantic Love est un de ces romans qui sentent bon l’été et mettent le sourire aux lèvres. Ce n’est pas la lecture la plus parfaite ni le roman le plus élaboré qui soit, mais un bon moyen de se divertir, de passer le temps, de penser à autre chose. Sans l’avoir particulièrement adoré, je suis bien satisfaite de ma lecture !

Laïla, 18 ans, a trouvé un petit job d’été dans un centre de recherche basé en Suisse. Destiné à financer ses futures études à l’université, ce petit poste de serveuse la met au contact de nombreux scientifiques et autres étudiants qui semblent tous parler le même langage… un langage qu’elle ne maîtrise pas et la fait se sentir toute petite : celui de la science. Mais Laïla ne demande qu’une chose : apprendre. Et la physique n’est pas la seule chose qu’elle va découvrir, cet été-là !

Si j’ai toujours été plus ou moins douée pour la physique-chimie (question de logique, peut-être), c’est un domaine qui ne m’a jamais plu. Mais ce livre aura presque réussi à me réconcilier avec ce domaine (je dis bien presque… !). L’auteur nous présente une histoire toute mignonne d’amour et d’amitié sur fond scientifique, et si le mélange semble déconcertant, il faut dire qu’il est on-ne-peut-plus efficace. Je ne m’attendais vraiment pas à ce que ce domaine prenne autant d’ampleur, mais son omniprésence, que ce soit dans les anecdotes racontées ou les dialogues, est loin de m’avoir dérangée. En fait, ça apporte une certaine originalité à l’histoire, et c’est tant mieux. C’est intéressant, complexe sans être incompréhensible, et plutôt rafraîchissant. Y’a pas à dire, j’ai passé un bon moment !

Au-delà de cet aspect « geek », comme on dit, l’intrigue se concentre quand même beaucoup sur les personnages. Ceux-ci sont relativement nombreux, même si l’histoire gravite tout autour de Laïla. C’est une narratrice que j’ai beaucoup aimé, principalement pour sa curiosité d’esprit et sa soif de connaissance. Ce n’est pas facile de se retrouver au milieu de scientifiques passionnés voire surdoués, mais elle s’en sort plutôt bien, notamment grâce à son caractère. Par contre, elle ne fait pas toujours preuve de maturité dans les choix qu’elle fait, et ça fait parfois lever les yeux au ciel. Mais bon, ce n’est qu’un détail, et je m’y attendais plus ou moins. On fait ensuite la connaissance d’Angie, la colocataire de Laïla. Excentrique et délurée, ce n’est pas le personnage qu’on prend immédiatement en affection, mais quelqu’un qui finalement, est plus touchante qu’elle ne le paraissait. Et enfin, on fait la connaissance des deux beaux prétendants de l’histoire…

Brian, c’est le scientifique passionné et passionnant, celui qui rend intéressants les discours les plus barbants. Timide et réservé, on a du mal à percer ses défenses, ce qui nous le rend tout mignon, tout touchant. Alessio est tout son contraire : lui, c’est le beau parleur qui sait user de ses charmes pour avoir ce qu’il veut, mais qui s’emballe un peu trop vite et peut devenir agaçant. Les deux ont leurs qualités comme leurs défauts, et il faut dire que Laïla n’est tendre ni avec l’un, ni avec l’autre. Mais finalement, c’est un peu tous leurs chassés croisés qui suscitent la curiosité du lecteur. Avec qui Laïla va-t-elle finir, ou va-t-elle seulement finir avec quelqu’un ?

Des anecdotes amusantes, des personnages agréables, un univers sympathique et un décor hors-du-commun… ce livre contient tous les ingrédients pour nous faire passer un bon moment. Loin de la prise de tête malgré son aspect scientifique, c’est une lecture agréable qui saura vous séduire, que vous ayez un esprit rationnel… ou non ! ;)

10 commentaires:

  1. J'hésitai à lire ce livre car j'ai vu qu'il y avait beaucoup de références à la science..Et je n'ai jamais été doué pour cette matière...lol. Mais si le livre se concentre aussi d'avantage sur les personnages, pourquoi pas :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça se concentre beaucoup sur les personnages mais attention, il y a quand même énormément de raisonnements et de concepts scientifiques ^^ Donc il faut s'y préparer. Mais la narratrice n'en n'est pas une et souvent, le discours s'adapte à son "ignorance", donc ça ne nous dépayse pas trop :)

      Supprimer
  2. Chouette critique, always :).
    Le livre a l'air bien, comme tu dis, sans prise de tête, donc parfait pour l'été :)
    Je ne pense pas me l'acheter, mais si je le trouve à la Biblio, pourquoi pas, parce que l'histoire a l'air tout de même pleine de vie :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est tout pleins de choses mignonnes, c'est une lecture qui fait du bien. Dans le style "jte colle un sourire niais au visage" ^^

      Supprimer
  3. Aucun rapport avec la chronique, mais je trouve ta nouvelle bannière superbe. C'est Emma Watson en même temps. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil :D Oui, Emma Watson y est pour beaucoup, lol. Parce que la bann est pleine de défauts, contrairement à elle :) Mais j'apprécie !

      Supprimer
  4. J'ai vraiment bien envie de tenter cette lecture ... :) Je pense que je l'achèterai bientôt !!! Et en fait, j'aime beaucoup ta nouvelle bannière ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Pour Quantic Love, je croise les doigts pour que tu passes un aussi bon moment que moi, avec :)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Sympa est un adjectif qui le décrit bien, à mon avis :D

      Supprimer