mardi 2 juillet 2013

Tess, de Thomas Hardy


Résumé :

La jolie Tess est d’une fraîcheur à faire chavirer tous les cœurs. Surtout celui de son prétendu cousin, Alec. Mais l’odieux personnage n’est qu’un imposteur… et un profiteur ! Lorsqu’il séduit la jeune fille puis la déshonore, la belle se promet une chose : ne jamais se marier. Jamais ! Jusqu’à ce qu’elle rencontre Angel. Éduqué, riche, généreux… Tess succombe, résiste, doute… Sera-t-elle à jamais poursuivie par son inavouable passé ? Ou se pourrait-il qu’Angel la sauve de sa destinée ?

Hachette Black Moon
448 pages ; 18€
Publié le 13 février 2013

Ce roman est plus facile à lire que je ne le pensais : à ma grande surprise, on se plonge très facilement dans le récit. C’est peut-être dû à la traduction abrégée – je l’ignore, puisque c’est la seule version que j’ai pu découvrir – mais ça se lit assez bien. Après voilà, ça reste une classique, un roman d’époque, et cela se ressent autant dans le style de l’auteur que dans l’ambiance et le contexte dans lequel les péripéties de Tess ont lieues. Ce qui peut déplaire à certains… mais ne m’a personnellement pas dérangé !

Le roman est centré sur le personnage de Tess, mais la narration externe nous permet d’avoir un regard sur toute l’histoire et l’ensemble des personnages… ce qui nous fait démarrer sur une conversation des plus importantes : celle du père de Tess avec un prêtre féru d’histoire qui va lui apprendre la noblesse de ses ancêtres. C’est à partir de ce moment-là que tout va changer puisque Tess, envoyée par ses parents chez un prétendu cousin afin de renouer avec ses origines, va faire la connaissance d’Alec d’Urberville… un personnage tout bonnement détestable qui va lui faire vivre un enfer.

J’avais été prévenue, mais je ne m’attendais pas à autant de noirceur. L’espoir, comme l’humour ou pire, le bonheur, sont aux abonnés absents : il suffit qu’Alec d’Urberville fasse son entrée dans la vie de Tess pour que celle-ci prenne un tournent tout ce qu’il y a de plus sinistre. On a donc affaire à un roman vraiment sombre et à une histoire vraiment… déprimante, où il faut réellement s’accrocher. Ce n’est pas un livre à lire si on a envie de passer un bon moment ou de se divertir ! Vous voilà donc prévenus.

En dépit de cette ambiance relativement triste, je dois dire que j’ai quand même aimé me plonger dans l’histoire de Tess. Je n’ai pas lu assez de classiques pour dire que le style de Thomas Hardy est typique des auteurs de cette époque, mais j’y ai retrouvé l’idée que je m’étais fait de ce genre de romans, à savoir de longs passages narratifs et de nombreuses descriptions… qui ne m’ont en revanche pas ennuyée, ce qui m’a rassuré. J’ai même trouvé que l’auteur avait une très belle plume et usait parfois de très belles phrases menant le lecteur à la réflexion. On découvre de nombreux personnages très ancrés dans les mœurs, on découvre les conventions du siècle, les coutumes et les modes de vie… mais l’auteur va au-delà, en nous présentant des faits qui vont plus loin que le politiquement correct de l’époque, et qui bien sûr dérangent énormément. Et c’est peut-être le point qui m’a le plus surpris dans ce texte, car on y retrouve quand même quelque chose d’assez avant-gardiste, notamment sur la place de la femme dans la société. J’ai beaucoup apprécié.

Que dire de plus… (ah, je déteste écrire mes chroniques en retard !!). Je ne peux pas dire que j’ai adoré, je ne l’ai pas assez « vécu » pour cela. Quand je faisais des pauses, je ne ressentais pas le besoin de vite le reprendre. Mais je n’en garde pas un mauvais souvenir. C’est une lecture que je suis heureuse d’avoir faite, une expérience que je ne regrette pas. Tess est un beau roman d’époque, qui est loin d’être facile, mais a le mérite de nous faire réfléchir. En bref, un livre à connaître, je dirais même « à ne pas rater » pour les amateurs de littérature ancienne !

10 commentaires:

  1. La couverture est belle, le résumé intéressant, alors direction la wish ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la couverture est très belle :)

      Supprimer
  2. Je ne connais pas du tout, mais j'aime bien les romans d'époques! Je note ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il va te plaire dans ce cas :) J'espère en tout cas !

      Supprimer
  3. J'avais bien apprécié ce livre ! Ce n'est pas spécialement mon genre de lecture mais ça m'a changé ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé également!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente que ce soit aussi ton cas alors =)

      Supprimer