mardi 3 septembre 2013

Coldtown, de Holly Black

Résumé :

Dans un futur pas si lointain, la population vampire pullule, contraignant les autorités à mettre en place des zones de quarantaine appelées Zones froides pour tenter de juguler l’épidémie. A l’intérieur de ces ghettos, vampires et humains, prédateurs et proies, cohabitent dans une perpétuelle orgie sanglante. Mais les portes des Zones froides ne s’ouvrent que dans un sens : l’entrée est définitive. Et lorsque certains vampires s’en échappent, c’est pour le pire, et pas du tout le meilleur…
Après une soirée trop arrosée, Tana se réveille entourée des cadavres de ses amis. Les seuls survivants du massacre ne sont autres que son ex, le désespérément sexy Aidan, et un mystérieux garçon aux yeux rubis assoiffé de vengeance. Tana n’a qu’une solution pour leur résister et survivre : se rendre au cœur de la cité dépravée.
Entrez dans Coldtown.

Hachette Black Moon
480 pages ; 18€
Publié le 04 septembre 2013

Aux premiers abords, ce livre peut sembler alléchant pour certains, mais peut en refroidir d’autres à cause de son thème, qui n’est autre que les vampires. La façon dont l’auteur aborde le sujet, mêlant dystopie et fantastique, peut rappeler d’autres sagas vampiriques ou tout simplement rebuter certains lecteurs. Du coup, au début, j’avoue que j’étais plus curieuse qu’emballée, car je ne savais pas si j’allais accrocher ou au contraire, détester. Mais j’en ressors surprise, très agréablement surprise, et je ne peux que vous conseiller de vous lancer. Car Coldtown vaut vraiment le détour !

Ce qui m’a de suite plu dans ce roman, c’est l’atmosphère qu’il dégage. L’ambiance est aussi froide que ce que le titre nous laisse supposer, on y retrouve l’essence même du vampire, aussi effrayant et redoutable qu’attirant… et ça fait du bien ! C’est excitant, on a peur, on est un peu écœurée par certains passages, mais on est aussi incroyablement séduit par tout ce danger, cette tension. L’auteur maîtrise son intrigue à la perfection et manie le suspens avec brio de sorte qu’on se retrouve captivé par l’histoire du début à la fin… et le fait que les chapitres alternent entre intrigue actuelle et récit plus généraliste, flashbacks, ou souvenirs ne nous aide pas à décrocher, car on s’arrête à chaque fois avec l’envie d’en lire plus, toujours plus. Cette construction est donc, à mon avis, un choix plus que judicieux dans le sens où non seulement ça maintient notre intérêt tout au long du livre, mais ça nous permet d’en apprendre plus sur l’univers de Coldtown, l’organisation du système, sa mise en place, la propagation de l’épidémie, ou sur les personnages. Les fins de chapitres sont alors assez frustrantes, parfois même TRES frustrantes… mais ça marche, car pour le coup, on n’a ni le temps de s’ennuyer, ni l’envie de lâcher notre bouquin !

Comme vous l’avez compris, l’univers comme l’intrigue m’ont séduit, j’ai vraiment adoré tout ce que ce roman a pu dégager et j’ai été surprise de découvrir une histoire de ce calibre alors que le résumé m’avait fait penser à une énième interprétation du mythe vampirique, certes originale, mais pas aussi surprenante que ça. Mais là ne sont pas les seuls points positifs de Coldtown, car les personnages eux-mêmes m’ont convaincue. A commencer par Tana. C’est un personnage que j’ai trouvé très développé et surtout très réaliste, car elle est terre à terre tout en ayant ses faiblesses. Ce n’est pas le genre d’héroïne à passer au-dessus de ce qu’elle a vécu d’un claquement de doigts, mais ce n’est pas non plus l’héroïne qui va se lamenter sur son sort pendant des heures, incapable de faire des choix. Elle est loyale, aimante, un peu perdue, mais toujours responsable et digne de confiance. Je me suis beaucoup attachée à elle et j’ai vraiment adoré la suivre dans ses aventures, curieuse de découvrir ses réactions, ses décisions, et son évolution.

Les autres personnages sont également très intéressants à découvrir, que ce soit Aidan, la petite sœur de Tana, Hiver et Minuit… ou Gavriel, qui m’a longtemps intriguée mais qui m’a aussi complètement conquise. C’est le genre de personnages que l’on veut détester, que l’on DOIT détester, mais que l’on adore en secret (ou pas, d’ailleurs), et pour qui on craque toujours un peu (ou beaucoup). Je me suis posé énormément de questions à son sujet, même dans les moments où on ne le voyait pas, et quand la vérité a éclaté… j’avoue que je n’en revenais pas. Et il n’est pas le seul à m’avoir surprise, car tous les personnages prennent, à un moment ou à un autre, des décisions un peu inattendues, conséquences de certaines révélations ou situations / sources de certains rebondissements. On ne sait pas à qui faire confiance et on découvre très vite que les « gentils » et les « méchants » ne sont pas ceux que l’on croit, que tout ne repose pas sur leur nature (humains / vampires) mais que tout est beaucoup plus compliqué… ce qui nous donne, je trouve, une très belle métaphore de notre propre société – une métaphore qui nous fait réfléchir sur pas mal de choses.

Ce roman n’est peut-être pas un coup de cœur mais il reste une très belle surprise. L’univers, l’atmosphère, les personnages et l’intrigue elle-même m’ont plu. Même la fin, qui est légèrement ouverte et un poil frustrante, ne m’a pas déplu. L’auteur nous laisse le soin de s’imaginer ce que l’on veut pour la suite tout en terminant son histoire sur une note concluante et satisfaisante, en tout cas de mon point de vue, alors que demander de plus ? Si Holly Black décide d’écrire une suite, je la lirais avec plaisir. Mais si Coldtown devait rester un tome unique, ça ne me dérangerait pas, car ça fait du bien, ça change, et c’était très bien fait. En bref, j’ai adoré, alors tous dans vos librairies le 4 septembre pour vous le procurer !!

11 commentaires:

  1. aaaaaaaah contente qu'il t'ai plu aussi :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vii :) de toute façon c'était très bien partie, comme je te l'avais dit au début ! J'ai juste mis un peu de temps à le lire car j'étais en vacs avec des amis et que je n'avais pas trop le temps de bouquiner, mais sinon, difficile de le lâcher !!

      Supprimer
  2. Ce livre me tente beaucoup ! Je crois qu'il va bien me plaire, le côté vampires bien effrayants se retrouve rarement dans mes lectures et j'ai envie de découvrir ça :)
    Je compte le lire en vo, principalement pour le prix et la jolie couverture ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la VO a toujours ses avantages ^^ j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi, mais oui, ça change de ce qu'on peut trouver du côté des vampires depuis quelques temps et ça fait du bien ! C'est super prenant, bref, un régal :)

      Supprimer
  3. Ce livre envahit la blogosphère, il me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps c'est l'évènement Black Moon de la rentrée :p Si tu te laisses tenter, j'espère que tu l'aimeras !

      Supprimer
  4. Je vais le lire dans un peu moins de deux semaines en LC, j'ai hâte ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou,
    Comme je vois que tu as lu Coldtown et que tu en as rédigé la chronique, je voulais te proposer de la répertorier sur mon blog, afin que tout le monde puisse y accéder. Le lien est ici : http://leschroniquesdeffy.blogspot.fr/2013/09/chronique-coldtown-de-holly-black.html et il te suffit de rentrer le lien vers ta chronique de Coldtown après avoir cliqué sur add your link. J’ai eu cette idée récemment, et je me suis dit que ça pouvait être super de réunir toutes les chroniques pour que les autres y accèdent =D
    J’espère que tu passeras !

    Bisous, Effy ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Merci pour le lien, j'irais voir ça un peu plus tard ;)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup, c'est super ! ♥

      Supprimer