vendredi 5 juillet 2013

Hemlock, de Kathleen Peacock


Résumé :

Depuis qu’Amy a été assassinée, la petite ville d’Hemlock vit dans la peur et la suspicion. Le bruit court qu’un grand loup-garou blanc rôde, à la recherche de sa prochaine proie… Dans cette atmosphère trouble, Mackenzie, la meilleure amie d’Amy, ne parvient pas à faire son deuil et décide de mener sa propre enquête. Son instinct la trompe-t-il en lui soufflant que la mort de son amie n’a pas livré tous ses secrets ? Pour découvrir la vérité, Mac devra compter sur deux garçons : Kyle son meilleur ami, et Jason, le petit copain d’Amy. Deux garçons dont elle ne pensait pas qu’ils puissent être à ce point opposés. Et séduisants. Terriblement séduisants…

Car à Hemlock, les apparences, trompeuses,
cachent souvent d’inavouables secrets...

La Martinière J. Fiction
320 pages ; 13.90€
Publié le 06 juin 2013

Hemlock se lit tellement vite qu’il m’a paru très court – alors qu’il fait quand même 300 bonnes pages ! C’est un livre très prenant dans lequel on se plonge sans réfléchir. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le découvrir, et la fin m’a laissé dans un tel état de tension que j’ai déjà hâte de lire la suite. Non, vraiment, je me suis régalée.

Hemlock était une ville tranquille jusqu’à ce qu’une série d’attaques vienne troubler le calme qui y régnait. Parmi les victimes : Amy, la meilleure amie de Mac, assassinée par le loup-garou blanc qui ne cesse de semer la terreur au sein du village. C’est alors que, pour plus de sécurité, la ville fait appel aux Trackers – des chasseurs de loups-garous, en quelques sortes… que Mac craint peut-être plus que les lycanthropes. Déterminée à retrouver un semblant de vie normale, Mac décide de se lancer elle-même à la recherche du meurtrier d’Amy. Au risque de déterrer bon nombre de secrets…

L’auteur a un style simple mais prenant qui fait qu’on se plonge directement dans le récit. Je me suis prise dans l’histoire dès les premières pages, curieuse de découvrir l’univers créé par Kathleen Peacock et la façon dont elle s’est approprié le mythe du loup-garou. Sa façon de traiter le sujet contient une certaine touche d’originalité, et l’approche scientifique qu’elle associe aux lycanthropes amène une certaine réalité à un phénomène à la base fantastique. Le surnaturel côtoie ici la normalité d’une manière très intéressante et j’ai beaucoup apprécié l’atmosphère qui en découle !

Du côté de l’intrigue, rien à dire, l’auteur la maîtrise parfaitement. On a juste ce qu’il faut de déboires amoureux, d’actions, de stress et de moments calmes pour ne pas s’ennuyer sans toutefois être submergé par maintes et maintes informations, ce qui est plus qu’appréciable ! Et les personnages ne sont pas non plus désagréables, loin de là. A commencer par Mac. Elle n’a pas eu la vie facile et sa situation est loin de s’améliorer, mais si on la retrouve quelques fois légèrement dépassée, elle reste une jeune fille déterminée et courageuse, ce qui nous la rend très touchante. J’ai beaucoup aimé la suivre. A ses côtés, ses deux meilleurs amis ‘et plus si affinité’ : Kyle, mon petit favori, aussi sexy qu’adorable, le garçon protecteur qui est toujours là pour Mac et qu’on rêverait toutes d’avoir à nous… puis Jason, le mec torturé qu’on ne peut s’empêcher de vouloir aider, et qui nous agace autant qu’il nous fait craquer. De quoi perdre la tête… ! Mais de ce côté-là, j’ai été agréablement surprise, car Mac ne fait pas partie de ces adolescentes qui ne savent pas ce qu’elles veulent et se plaignent toutes les trois lignes de ne pas savoir qui choisir. Je ne vous en dis pas plus, mais voilà, ce « triangle amoureux » ne m’a pas exaspéré – et pour cela, l’auteur a gagné ma reconnaissance éternelle ! Enfin, façon de parler… ^^

En bref, eh bien comme vous l’avez vu, j’ai vraiment passé un bon moment de lecture, et je ne peux que vous recommander ce livre. Il est vraiment parfait pour se détendre, tout en soulevant quand même quelques émotions chez le lecteur - que ce soit du rire, de la tristesse, de la compassion, mais aussi de la peur, de l’excitation. L’auteur ne nous épargne pas : certains passages sont violents, l’atmosphère est lourde, les révélations et les rebondissements sont parfois assez durs… mais tout ceci est compensé par des moments légers et / ou très tendres qui viennent équilibrer le tout. C’est un bon thriller YA qui, à l’image de Body Finder (je me permets la comparaison car je l’ai lu il y a pas longtemps et que tous deux mélangent les mêmes genres, mais ils restent différents), se dévore et s’apprécie. Le seul reproche que je pourrais faire, c’est que certains passages m’ont paru un peu trop rapides, mais sinon… j’ai vraiment adoré. Maintenant, je n’ai plus qu’à attendre la suite !

Ce livre vous intéresse ? N'hésitez pas à participer au concours mis en ligne sur le blog : 3 exemplaires sont en jeu jusqu'au 31 juillet ! :)

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. A force de le voir un peu partout... j'imagine :)

      Supprimer
  2. Très tentant ! Je vais jeter un oeil au concours, du coup ^^

    RépondreSupprimer
  3. Il me tente bien celui-ci, je l'ajoute à ma wish-list !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas du tout, et le résumé et ta critique donne envie :) ! Je n'ai pas lu beaucoup de livres portant sur le mythe du Loup Garou alors pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'aimeras dans ce cas ! Le mythe y est traité de façon assez particulière, j'ai bien aimé :D

      Supprimer
  5. Il me tente bien aussi. Par contre je ne sais pas pourquoi mais je pensais que c’était un one shot...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh non, c'est une série ! Avec 2 tomes minimum, après je sais pas combien l'auteur a prévu d'en faire...

      Supprimer