samedi 26 juillet 2014

Panic, de Lauren Oliver


Résumé :

"Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur."
Carp, une petite ville minable de l’État de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à « Panic », une succession d’épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L’enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles.
Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux, Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d’une précédente session de Panic. Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.

 Hachette Black Moon
368 pages ; 18€
Publié le 11 juin 2014

Si vous suivez le blog depuis quelques temps, vous savez peut-être que Lauren Oliver fait partie de mes auteurs fétiches. L’incroyable finesse de sa plume et l’intensité des émotions qu’elle véhicule dans ses romans m’ont toujours transportée, et je n’ai jamais été déçue. Mais là… je dois dire que ma lecture m’a légèrement déstabilisée. Panic est extrêmement différent de ce qu’elle a fait avant, et je n’ai pas eu le plaisir de ressentir autant de choses et avec autant de force que dans Delirium, Le dernier jour de ma vie ou même Lily & Po, son livre pour enfants. Au départ, j’ai même eu du mal à rentrer dans l’histoire et j’ai vraiment eu peur de ne pas apprécier ma lecture. Mais finalement, j’ai accroché… et ce de plus en plus au fil des chapitres, ce que je ne pensais pas possible après les premières pages.

Là où ce livre m’a vraiment surprise, c’est au niveau de l’écriture et de la narration. Bien que Lauren ait travaillé sur des projets différents, j’ai toujours trouvé sa plume teintée d’une certaine poésie et chargée de beaucoup de sentiments. Je me sentais tout de suite proche de ses personnages, je les trouvais à chaque fois touchants, profonds, et leurs histoires me concernaient réellement. Or, là, j’ai vraiment mis du temps pour me lier à Heather, Bishop, Nat et Dodge. La narration y est sûrement pour quelque chose, étant donné que Lauren nous livre ici un récit à la troisième personne et, qui plus est, relativement neutre ; mais du coup, j’ai très vite regretté l’émotion qui pour moi a toujours caractérisé les livres de l’auteur… pour finalement me laisser porter par l’histoire, le suspens croissant et l’ambiance atypique de Panic.

Malgré ce départ un peu « chaotique » (bon, le mot est un peu fort, mais vous voyez ce que je veux dire), j’ai donc vraiment fini par me prendre au jeu – et c’est le cas de le dire ! Le concept de Panic m’a bien plu, en partie parce que j’avais peur de retrouver une intrigue à la dystopie (pour ne pas dire à la Hunger Games) et que ça n’a pas été le cas, mais aussi parce qu’il a permis à l’auteur d’introduire une atmosphère oppressante, presque dérangeante, qui a fini par réellement m’intriguer. Carp est soi-disant une petite ville des Etats-Unis… mais elle aurait bien pu être ailleurs que ça aurait été pareil étant donné sa forte personnalité. Les habitants de cette ville sont coupés du monde, comme s’ils étaient hors du temps et même hors du globe… En tout cas c’est comme ça que je l’ai ressenti, et c’est, je trouve, ce qui fait la particularité de ce roman. On ne le situe pas, alors on finit par le vivre et le ressentir, bien que ce sentiment soit arrivé un peu trop tardivement pour faire de ma lecture un nouveau coup de cœur.

Quant aux personnages, j’ai aussi fini par m’y attacher. Ça a été très progressif, mais je me suis laissée porter par leurs histoires respectives, leur vie de famille, leur passé, leurs ambitions… et leurs peurs, bien sûr, puisque c’est ce qui est à la base de ce livre. Tous ont des raisons différentes de s’impliquer dans le jeu et d’y participer, et j’ai aimé ce qui ressortait de chaque épreuve : le besoin de savoir qu’on peut le faire, ce dont on est ou pas capable, l’envie de réussir pour se prouver quelque chose ou le prouver aux autres, ou tout simplement la nécessité de se surpasser pour pouvoir survivre… et si l’écriture de Lauren ne m’a pas touchée comme elle l’a déjà fait dans ses autres romans, elle m’a quand même permis de ressentir bon nombre d’émotions. Plus on avançait dans le jeu, plus je stressais pour les personnages, et surtout pour Heather – le personnage qui m’a le plus touchée. Ce n’était pas vraiment de la peur… mais de l’appréhension, de la nervosité, de l’excitation. Ces sentiments-là étaient parfaitement décrits, et j’ai aimé me laisser aller à ces frissons. De ce côté-là, je ne peux donc rien lui reprocher, elle a atteint son but avec moi. Par contre, certains points se devinent assez vite, et c’est quand même un peu dommage… même si ça ne m’a pas empêchée d’apprécier la façon dont l’auteur a mené et rythmé son intrigue.

En résumé ? Même si ce n’était pas gagné, j’ai passé un très bon moment de lecture. Le fait que Panic soit aussi différent des autres livres de l’auteur m’a désarçonnée, et je pense que c’est ce qui m’a un peu empêché de rentrer dans l’histoire, au début. Mais j’ai réussi à aller au-delà de ce premier ressenti pour découvrir le réel intérêt de Panic et les qualités propres que possède ce livre, et je suis contente d’avoir persévéré étant donné que je suis ressortie satisfaite de ma lecture. Donc si vous avez aimé Delirium etc., ne vous jetez pas sur ce livre en espérant y retrouver les mêmes ingrédients, car ce ne sera pas le cas, mais n’hésitez pas à le lire par curiosité… parce qu’à sa façon, il vaut le coup. Quant à ceux qui n’ont pas lu ou qui n’ont pas aimé Delirium & co… je vous conseille évidemment de vous lancer, à condition bien sûr que ce livre vous intrigue et / ou attire un minimum. Se faire son propre avis, c’est ce qu’il y a de mieux ! :)

20 commentaires:

  1. Pour ma part, j'ai lu les deux One Shot de l'auteure sortis en VF, et je les ai adorés. Le premier tome de Delirium est dans ma PAL, j'ai hâte de voir ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Delirium est une trilogie superbe, de mon point de vue :) j'espère que tu l'apprécieras également !

      Supprimer
  2. Il m'avait plutôt bien plu ce livre =D

    RépondreSupprimer
  3. Je n'avais pas trop aimé "Délirium" et adoré "Le dernier jour de ma vie" et pense tenté celui-ci ^^
    Bises, contente qu'il t'ai plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage que tu n'aies pas accroché avec Delirium ! Celui-ci est vraiment différent tu verras :)

      Supprimer
  4. Je lis beaucoup d'avis différents sur Panic. A la base, il me tentait beaucoup et puis finalement, je ne l'ai toujours pas lu parce que j'ai peur d'être déçue mais il est temps que je me lance pour me faire mon propre avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je te conseille en tout cas. Il est vraiment spécial mais c'est aussi ce qui fait son charme... passé les premières pages j'ai vraiment accroché !

      Supprimer
  5. Coucou Loraah... ce roman est dans ma PAL et je dois dire que j'ai bien hâte de me plonger à nouveau dans l'univers de cette auteure que j'ai découvert dernièrement avec Deliriuim :-) Merci pour ce partage !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne retrouveras pas le même univers... mais il vaut le détour quand même, celui-ci, et j'espère que tu l'apprécieras ! Il faut juste s'attendre à quelque chose de différent, non seulement des autres livres de l'auteur, mais aussi des autres livres tout court ^^

      Supprimer
  6. Je ne sais pas trop si je le lirais, ma petite soeur l'a lu et n'a pas été convaincu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais chacun ses goûts, comme on dit... :)

      Supprimer
  7. Je pense comme tu le dis, me forger mon propre avis et me lancer dans cette aventure ! :) Ton avis me rassure un peu et j'ai envie deretrouver l'écriture de Lauren Oliver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son écriture est très différente dans ce livre, même si on retrouve le même talent de faire passer les choses ^^ j'espère vraiment que tu l'aimeras ! Tiens-moi au courant :)

      Supprimer
  8. Cette lecture a l'air pas mal du tout ! Je n'ai pas lu Delirium mais ca fait un bout de temps que je souhaite également le lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Delirium et Panic ne sont pas comparables, mais j'ai préféré le premier personnellement ;) après, je te conseille les deux ! ^^

      Supprimer
  9. Un livre qui me tente assez j'avoue :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors n'hésite pas ! S'il t'intrigue et que tu pars en sachant très bien que tu ne retrouveras pas les mêmes choses que dans les autres livres de l'auteur, c'est à moitié gagné ^^

      Supprimer